Promotions

Notre sélection

Notre Palmarès

Palmarès complet

Nos thématiques

Le centenaire d'Anne Hébert

Plus de livres de cette thématique

Les libraires vous invitent à consulter

Articles provenant du
site de la revue Les libraires

Une suggestion de Les libraires

Véronique Ovaldé nous a séduit à de nombreuses reprises notamment avec Et mon coeur transparent et Ce que je sais de Véra Candida, elle revient pour notre plus grand plaisir pour la rentrée littéraire 2011. Encore une fois, l'auteur nous happe dès les premières lignes tel un animal consciencieux qui construit son récit en apportant à chaque détail, à chaque brindille d'information, un soin renouvelé. Le lieutenant Taïbo est appelé à plusieurs reprises chez des riches de la côte se plaignant que leurs maisons ont été habitées durant leurs vacances. Le schéma est toujours le même, pas de vol, les alarmes coupées et les affaires dérangées comme si des jeunes y avaient fait leur nid avant de repartir dans une autre villa désertée. Une des plaintes provient du couple Izzara dont la femme Vida s'éprend du policier et recherche sa fille Paloma partie depuis plus d'un an en claquant la porte. Ce qui n'aurait pu être qu'une basse affaire familiale dans un univers bourgeois avec secret de Polichinelle et rancune amère se transforme quasiment en intrigue policière à huit-clos. Les personnages nous désarment par leur humanité ,qui oscille entre grand courage et médiocre faiblesse, ainsi que par leur volonté à gagner leur liberté. Un livre raffiné que vous allez dévorer et qui nous laisse avec un sentiment de satiété remarquable.

Navigation principale

Type de livres